Déco DIY Lifestyle

Ma première sérigraphie

20 mars 2015

Cette lubie-là, c’est ma copine Marion qui me l’a soufflée. Quand elle m’a envoyé un message fin 2014 pour me proposer de participer à un stage de sérigraphie, j’ai tout de suite dit oui. Mais au fait, c’est quoi la sérigraphie ?

Le principe, c’est d’utiliser un écran de soie pour imprimer des motifs. Ça demande pas mal de matériel, et surtout de savoir-faire. Elle a déniché l’atelier Sobre papel à Vincennes, tenu par Eva. Nous voilà donc en route un samedi matin neigeux de janvier pour réaliser notre première sérigraphie !

Travail préparatoire : préparation des typons

Le travail préparatoire consiste à séparer son image en différents calques, représentant chacun une couleur. Et quand on dit calque, ce n’est pas que sur Photoshop ! Chaque couleur doit être imprimée en noir sur une feuille de calque qui va servir à créer les pochoirs.

J’ai commencé directement à dessiner sur ma tablette, sur l’application Sketches. Chaque objet est réalisé sur 3 calques différents, en fonction de chaque couleur. Ensuite, j’ai réalisé la composition générale sur Photoshop et créé un calque pour chaque couleur. Les calques ont ensuite été  passés en couleur noire et imprimés sur des feuilles de papier calque A3.

Pour la typographie, je voulais quelque chose de vraiment unique. Une jolie font n’aurait pas suffit, sachant que les deux « e » côte à côte du « keep » auraient été exactement similaires. Je l’ai donc dessiné directement au feutre (en ayant fait plusieurs essais avant quand même…)

Préparation des calques pour la sérigraphie

La préparation des pochoirs

Le pochoir est réalisé sur un cadre de soie tirée sur lequel on vient déposer une émulsion sensible à la lumière. Les parties exposées au soleil vont durcir, ce qui va donc boucher le tissu, tandis que les parties protégées de la lumière par les motifs noirs de votre calque vont laisser la peinture passer.

On commence donc à mettre l’émulsion sur la soie en une belle fine couche. On laisse sécher (dans le noir bien sûr) et on vient placer ses calques en positif sur le cadre. On place tout cela dans une grosse machine à ensoler pendant quelques secondes le temps que l’émulsion durcisse sur toutes les parties exposées à la lumière. Puis on lave le cadre au karcher pour déboucher les parties protégées par les motifs noirs du calque.

Pochoir de sérigraphie

L’impression

D’abord, on prépare ses encres. Du retardateur est ajouté à l’acrylique pour que la peinture ne sèche pas trop vite. J’ai choisi des teintes en camaïeu pour être sûre du résultat : un beige clair, un taupe et un marron.

Préparation des encres

Ensuite, on place ses pochoirs sur la table d’impression : on commence par la couleur la plus claire. Le beige pour moi donc. La feuille vient en dessous, et reste en place grâce à un système d’aspiration. Le cadre du pochoir est fixé par le montant supérieur sur un axe qui lui permet de pivoter, comme un couvercle.

Pour imprimer, c’est un mouvement d’aller-retour. De bas en haut, en tenant fermement le cadre d’une main, on charge de pochoir en peinture avec une racle. De haut en bas, en laissant cette fois le cadre se poser contre la feuille, on dépose la peinture avec la racle. Et on imprime comme cela sur toutes ses feuilles, une couleur après l’autre.

L'impression sur une table à sérigraphie

Le plus difficile reste le calage des couleurs les unes sur les autres. Pour cela, on imprime d’abord sur un film plastique transparent. J’ai encore des progrès à faire sur ce point, certains de mes motifs sont tout décalés… Mais c’est le charme de la sérigraphie !

Calage des motifs sur un tote bag en sérigraphie manuelle

Le résultat

Pour une première fois, je suis très satisfaite du résultat. Alors oui, les calages ne sont pas parfaits et j’ai fait tomber ma racle sur ma dernière impression. Dans tous les cas, j’ai très envie de recommencer et j’utiliserai certainement l’atelier d’Eva pour réaliser de nouveaux projets ! Et si vous êtes intéressés par cette technique, n’hésitez pas une seconde à faire un atelier avec elle.

Ma premiere serigraphie resultat

Bon, ben il n’y a plus qu’à encadrer ma première « œuvre » !

MA première sérigraphie par Mes dernières lubies

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Répondre Noemie 20 mars 2015 à 15 03 04 03043

    Super chouette cette sérigraphie, j’adore ! Ton blog est vraiment mimi 🙂

  • Répondre emilimaginarium 28 avril 2015 à 10 10 44 04444

    j’adore cet article ! trop chouette et vous êtes juste canons !

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.