Voyage

Petite virée sur la Côte d’Azur

13 août 2015

Les plages de San Remo

Cet été, alors que tous nos contacts rivalisaient d’exotisme (et que toute la blogosphère française était partie au Portugal…), nous avons décidé de rester en France. Comme il n’était pas non plus question de passer l’été à Paris (malgré la programmation alléchante du Glazart), nous sommes allé cherché le soleil du côté de la French Riviera.

Notre pied-à-terre était Cagnes-sur-mer, et comme nous avions une voiture, nous en avons profité pour explorer quelques incontournables de la région. On vous livre ici nos coups de cœur : San Remo, La Turbie, Monaco, Saint-Paul-de-Vence et le Vieux Nice.

San Remo

San Remo est une des villes les plus proches de la frontière, et il serait dommage de manquer cette excursion en Italie. Le dépaysement est immédiat : architecture, gastronomie et sens de l’accueil des Italiens. Tout y est réuni pour vous faire vivre la Dolce vita.

Triporteur a San Remo

Place a San Remo

Spritz et focaccia a San Remo

Pizzeria a San Remo

Le marche de San Remo - huiles

Un des avantages de la ville de San Remo est qu’elle s’étale au bord de la mer, sans le côté bétonné des villes françaises. Vous pouvez donc profitez de belles plages de sable fin.

Les trottoirs de bord de mer a San Remo

Les plages de sable de San Remo

Le port de San Remo

Le quartier de la vieille ville, la Pigna, est certainement le joyaux de San Remo. C’est un dédale de ruelles sombres et pittoresques avec des escaliers partout. Le quartier est populaire et bien vivant, tout est tordu comme dans un rêve. Arrivé au plus haut des escaliers, la vue sur la ville est somptueuse.

Les petites rues du vieux San Remo

Une fontaine dans le vieux San Remo

Autel a la vierge dans les ruelles de San Remo

A la fin de l’après-midi, les rues s’animent. Les gens sortent, se retrouvent autour d’un aperitivo au bar du coin, pendant que les enfants jouent sur le trottoir. Les verres s’enchaînent, accompagnés d’assiettes copieuses, et toujours des sourires des serveurs italiens.

Le theatre Ariston a San Remo

L aperitivo a San Remo

L aperitivo a San Remo

L aperitivo convivial a San Remo

La Turbie

Sur la route de retour de San Remo, nous avons fait une petite halte à la Turbie pour jouir du panorama. Après une ballade dans ses petites rues, nous avons déjeuné sur la place du village pour goûter la spécialité locale : le fameux Pan Bagnat ! A côté de nous, des locaux buvaient leur pastis en s’affrontant sur une question cruciale : le pain du pan bagnat doit-il être rond ou rectangulaire ?

Les ruelles de La Turbie

Pots de fleur sur un escalier a La Turbie  
Panneau route de Nice  Vue de la Turbie

Petite virée à Monaco

J’étais allé à Monaco à l’âge de 10 ans, et j’avais très envie d’y retourner. Mais le charme n’a pas opéré. Nous sommes passé au marché de la Condamine pour acheter quelques barbajuans, raviolis frits fourrés à la blette. Nous avons ensuite escaladé la caillou pour rejoindre le Musée océanographique, puis nous sommes vite rentrés, harassés par la chaleur et l’ambiance au contraire assez froide de cette ville.

Panneau Avenue Albert 1er prince souverain de Monaco  
barbajuans au marché de la Condamine  La Marina de Monaco  
Mouette a Monaco  Musee oceanographique de Monaco  
Plaque du commissariat de la Condamine a Monaco  Panneau interdiction velo roller skate et ballon a Monaco  
Plaque d'immatriculation de Monaco

Saint Paul de Vence

Une autre de nos excursions nous a mené à Saint-Paul-de-Vence, petit village perché sur un piton rocheux qui a la réputation d’être un des plus beaux de Provence. Malheureusement, l’enfilade de galeries d’art et boutiques de souvenirs atténue le charme de la ville.

Cafe de la place a Saint Paul de Vence Salades de Provence  
Boules de petanque a Saint Paul de Vence

Bouliste a Saint PAul de Vence  
Petite rue de Saint Paul de Vence

Pour notre part, nous logions loin de l’agitation touristique à Vence, chez Janie et Ashley, un couple d’Anglais installés depuis 10 ans en France. Au programme, et parce que c’est tout de même les vacances, chill dans la piscine, rosé et barbecue à tous les repas.

Chill dans la piscine sur ma bouee donut  
Barbecue

Barbecue par un chef  Salade de pates a la mozzarella

Le Mas de Pierre

A l’écart de la vieille ville de Saint-Paul-de-Vence, se cache un bel établissement qu’il ne faut pas manquer : Le Mas de Pierre. Son restaurant, La Table de Pierre, fut le coup de cœur culinaire de nos vacances. Certainement parce que j’ai des liens de sang avec une des personnes en cuisine, mais aussi parce qu’il propose une gastronomie méditerranéenne revisitée pleine de finesse. L’endroit est enchanteresse, et on en ferait bien son lieu de villégiature. Le restaurant possède son propre « Jardin des senteurs » où poussent les herbes fraiches que vous retrouverez dans votre assiette.

Le Jardin des senteurs au Mas de Pierre ecriteau de l entree

Entree du jardin des senteurs au Mas de Pierre

Ecriteau Menthe verte

Jardin des senteur

La terrasse du Mas de Pierre vue sur l arriere pays de la French Riviera

Au menu, tartare de daurade et homard avec un granité de pamplemousse, petits farcis niçois, œuf parfait et crème de petits pois, artichauts barigoules et jambon ibérique, carré de veau aux haricots de Paimpol, feuille-à-feuille à la vanille et crumble rhubarbe, fraises, basilic.

Tartare de daurade et homard granite de pamplemousse au piment d espelette a la table de Pierre

Petits legumes farcis nicois a la Table de Pierre

Oeuf parfait lard de colonnata creme de petits pois et girolles a la table de Pierre

Artichauts barigoules et jambon iberique a la Table de Pierre

Carre de veau et harocits de Paimpol a la table de Pierre

Feuille a feuille et glace caramel a la Table de Pierre

Crumble rhubarbe fraises basilic a la table de Pierre

Le Vieux Nice

Ce petit tour de la Côte d’Azur ne serait pas complet sans un passage par le Vieux Nice. Bien que très touristique, il ne manque pas de charme, et il est très courant de se retrouver attablé au bistrot avec des habitants du quartier. Commencez par une petite ballade sur le cours Saleya et son marché aux fleurs. Perdez-vous ensuite dans les petites rues labyrinthiques pour vous retrouver chez René Socca, où vous pourrez goûter la spécialité éponyme, ainsi que toutes les spécialités niçoises servies dans de petites assiettes. Vous pourrez finir votre matinée par une visite au glacier Fenocchio.

Les rues du vieux Nice avec un triporteur

Panneau allechant dans les rues du vieux Nice menu Nicois

Une place sur le Vieux Nice

Part de tarte a la tomate chez Rene Socca dans le vieux Nice  
La devanture de Rene Socca dans le Vieux Nice

Le Negresco sur la promenade des Anglais

Vous aimerez aussi

3 Commentaires

  • Répondre billou57billou 15 août 2015 à 15 03 33 08338

    envie d’italie depuis quelque temps

  • Répondre LE PAON 24 mai 2017 à 8 08 01 05015

    C’est drôle de découvrir la cote d’azur au travers de tes photos…je vis a nice depuis 25 ans et je dois avouer ne plus regarder les paysages, rues… de la même façon. On s’habitue a tout 🙂 Je te dis merci car je redouvre des paysages que je trouve bien jolis

    • Répondre Margaux 26 mai 2017 à 21 09 13 05135

      Merci pour ce message, ça me touche beaucoup ☺️

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.