Voyage

Un week-end à Londres : de Shoreditch à Camden

7 novembre 2016

Shoreditch-street-art-lets-adore-and-endure-each-other

Londres, ses musées, ses monuments, Oxford street et la Tamise, ça je connaissais déjà. Pour le week-end d’Halloween, avec ma petite sœur, nous avons exploré l’East end, les quartiers populaires de l’Est de Londres. Shoreditch, Hoxton, Spitalfields, Brick Lane : le « nouveau cool » semble définitivement avoir migré à l’est.

Nous avons eu le plaisir de loger dans un coin tranquille de Shoreditch. Ce quartier a vécu il y a peu une gentrification express qui a transformé le paysage. Les anciennes usines et ateliers sont devenus des restaurants et clubs à la mode. Les friches urbaines ont été investies par des bars de plein air et des stands de street food. L’ambiance qui y règne est jeune, décontractée et un peu arty. Situé à deux pas de la City, le quartier mélange les genres : jeunes cadres dynamiques et hipsters, touristes et alternatifs. A l’heure de l’after work, les pubs se remplissent et l’ambiance devient électrique. Bienvenue dans l’East end !

Shoreditch : street art everywhere

Ce qui nous frappe dès notre arrivée Shoreditch, c’est l’omniprésence du street art. A chaque coin de rue, on tombe nez-à-nez avec des œuvres monumentales. Le vandale est présent aussi, grâce aux nombreuses friches urbaines. Pour moi, le street art dans ce quartier a un charme fou : la quasi totalité de ces œuvres sont réalisées sur des murs en brique typiques des faubourgs populaires de Londres.

 

Shoreditch-mural-street-art-dale-grimshaw-Mes-dernieres-lubies

Shoreditch-street-art-scary-Londres

Shoreditch-Londres-street-art

Street-art-shoreditch-pars-Mes-dernieres-lubies

Shoreditch-street-art

Shoreditch-street-art

Street-art-Brick-Lane-Mes-dernieres-lubies

Le temple de la street food

C’est à Londres que j’ai découvert il y a plusieurs années les « food court« , ces aires de restauration regroupant des stands de nourriture différents. Parfait quand on aime picorer et tester des spécialités du monde entier. Et dans un quartier aussi trendy que Shoreditch, ce ne sont pas les adresses qui manquent : Boxpark, Last day of Shoreditch, Dinerama… le quartier est émaillé de « street food market ».

Pump, le food court sous une station service

Pump est installé dans une ancienne station service. On a craqué pour le « pop corn chicken », des petites bouchées de poulet pané recouvertes d’une mayonnaise aromatisée. Chez Maki Mayo, stand coréen, nous avons pu goûter toutes les sauces avant de faire notre choix : wasabi, piquante, aigre-douce… Nous avons aussi testé les « arepas », spécialités du Vénézuela. Chez Guasacaca, ces petits pains de maïs sont façonnés et cuits devant vous. Là encore, la vendeuse nous fait tester les recettes grâce à des mini pains tout mignons : on choisit la version au poulet, arrosée de sauce à l’avocat et de cheddar blanc.

Pump-Shoreditch-eat-drink-be-scary

Pump-Shoreditch-Londres-Makimayo

Pump-Shoreditch-Londres-Makimayo-popcorn-chicken

Pump-Shoreditch-Londres-Makimayo-pop-corn-chicken-street-food

Pump-Shoreditch-Londres-Arepas

Pump-Shoreditch-Londres-Arepas-chicken

Block : le burger à la truffe derrière le rideau de chantier

Même en ayant repéré l’adresse avant, nous avons hésité à entrer dans Block : de l’extérieur, on dirait plutôt une baraque de chantier. Pourtant, dès le rideau en plastique poussé, on arrive dans un lieu chaleureux et coloré. Quatre stands proposent de la street food de haute volée. Nous n’avons pas pu résister au burger à la truffe de Flat top : bun brillant, viande savoureuse, aïoli à la truffe parfumé. Le tout cuit à la minute par un chef passionné. Les restaurants classiques n’ont qu’à bien se tenir, on parle ici du « meilleur burger de Londres ».

Block-Shoreditch-food-court-Londres

Block-Shoreditch-street-food-Londres

Block-Shoreditch-street-food-Londres-burger-truffe

Block-Shoreditch-street-food-Londres-sorcieres

Boxpark-Shoreditch-Mes-dernieres-lubies

Nos adresses préférées de Shoreditch

Mais Shoreditch n’est pas qu’une attraction à ciel ouvert. Ce quartier pullule, littéralement, de bonnes adresses ! Grâce à la pression immobilière moins forte, des restaurants ou des bars investissent anciens ateliers, hangars ou friches. Ce qui donne souvent de lieux exceptionnels avec une décoration qui ne peut pas vous laisser indifférent.

Pizza East

En arrivant à Londres, on ne voulait pas spécialement manger italien. Et pourtant, devant l’unanimité des commentaires positifs, on a fini par se laisser tenter par Pizza East. Ce grand restaurant niché dans un hangar brut. Au menu : de succulentes pizzas à la pâte fine et croustillante, des plats au four réconfortants, des charcuteries tranchées à la minute. On a craqué pour une sublime pizza aux boulettes de veau/citron/prosciutto et pour l’incontournable pizza à la truffe qui embaumait tout le restaurant. Seul bémol : leur Spritz est hors de prix !

Pizza-east-adresse-Shoreditch

Pizza-east-adresse-Shoreditch-charcuterie-italienne

Pizza-east-adresse-Shoreditch-pizza-veau

Pizza-east-adresse-Shoreditch-pizza-truffe

Pizza-east-adresse-Shoreditch-epicerie

Dishoom

Impossible de passer par Londres sans tester la cuisine indienne. Nous avons choisi Dishoom, adresse très médiatique. Autant vous prévenir : quand nous sommes arrivés, on nous a annoncé 1h20 d’attente. On ne s’est pas laissé abattre et on s’est consolé au bar avec leurs très bons cocktails. Ni vu ni connu, le petit boitier que le serveur nous avait confié à l’entrée se met à vibrer. En route pour la salle en sous-sol avec vue sur la cuisine ouverte et les naans en train d’être pétris. Au menu, pas vraiment de recettes traditionnelles, de menus ou d’assiettes dégustation. Les habitués des restaurants indiens ont de quoi être décontenancés : sur la carte, une succession de petits plats à mixer et à partager. Pour nous se sera biryani, raita, poulet tikka, pommes de terre « gunpowder », kachumber au chou et à la grenade, sans oublier les meilleurs cheese naans de notre vie.

dishoom-cocktail

dishoom-shoreditch-cocktail-indian-food

dishoom-shoreditch-cocktail-indian-food-mes-dernieres-lubies

The Blues kitchen

Cette adresse-là, nous l’avons repérée sur Instagram : les plats photogéniques nous ont tout de suite tentés. Et puis je ne peux pas résister à la cuisine cajun ! En allant réserver, nous avons été frappé par la déco hallucinante du lieu, entre le hangar désaffecté et le club de jazz. Le soir, l’ambiance se réchauffe, grâce à des concerts live et aux deux très bonnes IPA à la pression. Au menu, des ribs au barbecue, des burgers démesurés (le burger du mois s’appelait la Trump tower), et une assiette à partager parfaite pour tout tester !

The-Blues-kitchen-adresse-Shoredicth

The-Blues-kitchen-adresse-Shoredicth-Mes-dernieres-lubies

The-Blues-kitchen-adresse-Shoredicth-cocktails

the-blues-kitchen-big-sharing-plate

 

The Breakfast club

Pour finir, une petite adresse qu’on a particulièrement appréciée après nos 13 heures de bus pour arriver à Londres ! Bien sûr, il faut faire la queue pour aller prendre un petit déjeuner chez The Breakfast Club. Mais une fois attablées, on est tellement bien installées et les plats y sont tellement réconfortants, qu’on y trainerait bien une bonne partie de la journée. On a donc commencé le week-end par une fantastique gaufre au poulet frit arrosée de gravy sauce et de sirop d’érable et par des huevos rancheros bien revigorants. Le tout avec de l’English Breakfast tea, of course.

the-breakfast-club-londres-shoreditch

 

Et un petit détour par Camden Town

Camden Town ne fait pas à proprement parler de l’East end. Mais il y a des similitudes avec Shoreditch : ancien quartier populaire, bastion du street art et temple de la street food, il est devenu en quelques années extrêmement touristique, jusqu’à être aujourd’hui la quatrième attraction la plus visitée de Londres. Touristique en diable donc, ce qui nuit parfois à l’authenticité de l’endroit. Il n’en reste pas moins que certains lieux sont incontournables. Le street food market de Camden Lock, installé le long du canal, propose une concentration de stand de nourriture assez impressionnante : de quoi faire un tour du monde pour les papilles. The Stables, ancien hôpital pour chevaux, est également un lieu à l’architecture exceptionnelle. Dans les parties intérieures du marché, où se mélangent antiquités, fripes et objets souvenirs, on se croirait par endroit au marché Kadiköy d’Istanbul.

Camden-Town-Londres-bus-etage

Camden-Town-Londres-street-art

Camden-Town-Londres-street-art-in-progress

Camden-Town-Londres-street-art-bombes

Camden-Town-Londres-street-art-inscetes-gonflables

Camden-Town-Londres-ange-et-diable

Camden-town-street-art-coeur

camden-lock-camden-market

img_1600

Camden-town-street-food-mulled-wine

Camden-town-street-food-apple-juice-cinnamon

Camden-town-street-food-mexican

Camden-town-street-food-ice-cold-sodas

Camden-town-street-food-burger-pumpkin

Camden-town-street-food

Camden-town-stables

Camden-town-the-stables-costumes

Camden-town-the-stables-light

Camden-town-the-stables-cyberdog

Camden-town-the-stables-donuts-cronuts

Camden-high

Camedn-town-spiced-latte

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Répondre Lavande 20 novembre 2016 à 21 09 14 111411

    J’adore ce quartier, je ne peux pas aller à Londres sans y passer une journée. Tes photos sont super et je retrouve vraiment l’ambiance, bravo.
    Et les nouveaux chef d’oeuvre dans les rues me donnent envie de réserver mon billet illico presto.

    Bref, bravo pour cet article complet.
    Bonne continuation !

    • Répondre Blanc 10 septembre 2017 à 10 10 32 09329

      Bonjour Lavande,

      Avez vous un hotel a recommander a part le Ace.Je voudrais y aller avec a fille de 4ans.

  • Répondre Blanc 10 septembre 2017 à 10 10 31 09319

    Bonjour,
    J ai vraiment envie de découvrir ce quartier!
    Avez vous un hotel a recommander mois cher que le Ace?
    Merci por votre article!

    • Répondre Margaux 10 septembre 2017 à 23 11 05 09059

      Bonjour Estelle,

      Je logeais chez ma cousine qui habite ce quartier, je n’ai donc fréquenté d’hôtels. Peut-être trouveras-tu des Airbnb moins chers que les hôtels ? Certaines auberges de jeunesse ont des chambres privées qui peuvent très bien convenir avec des jeunes enfants.

      Bon voyage !

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.