DIY

DIY : mini-terrariums dans des bonbonnières

10 décembre 2016

Après la déco de Noël, je me lance maintenant dans une série d’articles sur les cadeaux fait maison ! Cette année, le green est définitivement incontournable. On ne compte plus les listes de cadeaux de Noël bio, verts, éco-responsables, eco-friendly ou même vegan !

Sur ce point, le terrarium a tout pour plaire : premièrement, il permet de recycler de vieux objets et de faire fonctionner l’économie circulaire (vous trouverez certainement les mêmes bonbonnières sur Le bon coin). Deuxièmement, c’est un cadeau vert au sens propre : pleins de petites plantes vont peupler les appartements de vos proches ! Et c’est sain, dépolluant, bon pour la santé et le moral. Troisièmement, le terrarium est vraiment le summum de la basse consommation : quelques gouttes d’eau, pas d’engrais… c’est un petit microcosme indépendant qui est à lui seul le symbole de la slow life.

Enfin, même si on trouve maintenant pleins de terrariums dans le commerce, il est très facile à réaliser et à entretenir ! Si vous préférez les terrariums plus classiques, j’ai fait il y a maintenant deux ans un article sur le sujet.

Matériel :

green-upcycling-bonbonnieres-terrarium-par-mes-dernieres-lubies_materiel

  • de la gaze stérile
  • quelques morceaux de mousse (allez les chercher en forêt si vous pouvez, moi j’ai triché)
  • des petites plantes (demandez conseil à votre jardinier pour acheter des plantes qui ont les mêmes besoin en haut. Ne mélangez pas par exemple les succulentes avec les fougères)
  • du terreau universel (bio c’est toujours mieux)
  • du gravier
  • différentes tailles de bonbonnières (ou de vieux bocaux, des mason jars, des aquariums…)

Comment réaliser un terrarium ?

Commencer par installer un peu de gravier au fond de chaque bonbonnière. Il doit faire quelques centimètres de haut pour pouvoir drainer le terrarium : l’eau de l’arrosage pourra y stagner sans mouiller le terreau.

green-upcycling-bonbonnieres-terrarium-par-mes-dernieres-lubies_etape1

Mettre des galets décoratifs (facultatif) J’ai choisi d’ajouter des petits galets en pierre violette pour un côté plus sophistiqué. Je les ai trouvés au rayon aquarium d’une animalerie. Il y a pleins de couleurs et de matières différentes.

green-upcycling-bonbonnieres-terrarium-par-mes-dernieres-lubies_etape2

green-upcycling-bonbonnieres-terrarium-par-mes-dernieres-lubies_etape2bis

Pour éviter que le terreau ne migre vers vos graviers, ce qui supprimerait le pouvoir drainant de ces derniers, il faut ajouter une couche de gaze. Il laissera passer l’eau mais pas la terre. Vous pouvez également mettre du voile d’hivernage ou du coton que vous découpez à la taille de la bonbonnière.

green-upcycling-bonbonnieres-terrarium-par-mes-dernieres-lubies_etape3

Disposer les plantes harmonieusement dans vos bonbonnières. J’ai choisi des plantes assez basses car je voulais encore pouvoir fermer les bocaux.

green-upcycling-bonbonnieres-terrarium-par-mes-dernieres-lubies_etape4

Une fois que les plantes sont à la bonne place, ajouter du terreau pour que leurs racines soient bien recouvertes. Arroser un peu pour que la terre se tasse bien.

green-upcycling-bonbonnieres-terrarium-par-mes-dernieres-lubies_etape5

Sélectionner des petites parcelles de mousse bien verte et la disposer autour des plantes. Il faut que toute la terre soit bien recouverte. Cela vous permettra d’arroser moins souvent votre terrarium.

green-upcycling-bonbonnieres-terrarium-par-mes-dernieres-lubies_etape6

Voilà, vos terrariums sont terminés !

green-upcycling-bonbonnieres-terrarium-par-mes-dernieres-lubies_photo-finale1

green-upcycling-bonbonnieres-terrarium-par-mes-dernieres-lubies_photo-finale6

Installer vos bonbonnières dans un endroit lumineux, mais sans soleil direct. Vérifier une fois par semaine que la terre de votre terrarium est toujours humide, mais pas détrempée. Si vous laissez vos bonbonnières fermées, l’arrosage devrait être très peu fréquent, car l’humidité va se stabiliser dans le bocal. Dans ce cas, il faut qu’il y ait une légère buée sur les parois, mais pas de grosses gouttes, ce qui risquerait de faire pourrir les plantes. Comme le principe est de ne pas faire grandir les plantes, ne pas ajouter d’engrais.

green-upcycling-bonbonnieres-terrarium-par-mes-dernieres-lubies_photo-finale2

green-upcycling-bonbonnieres-terrarium-par-mes-dernieres-lubies_photo-finale3

N.B. : J’ai déjà publié ce tutoriel sur le site Oui are makers dans le cadre du concours Green upcyling, et il m’a permis de faire parti des 10 projets sélectionnés pour être exposés dans L’appartement Le bon coin. Les bonbonnières-terrariums sont un peu des porte-bonheur…

Enregistrer

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Répondre sandrine 18 juin 2019 à 8 08 38 06386

    Bonjour,

    Quelles sont les tailles (approximatives) de vos bonbonnières ?

    • Répondre Margaux 18 juin 2019 à 10 10 16 06166

      Bonjour
      La plus petite fait environ 20 centimètres !

    Ecrire un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.