DIY

DIY : tissage mural macramé et coquillages

6 septembre 2017

Ma dernière lubie ? Le macramé ! Actuellement en voyage à l’autre bout du monde, il me faut des DIY qui prennent peu de place et dont le matériel se trouve facilement. Le macramé est donc parfait ! Vous trouverez de la corde de coton à peu près n’importe où (ou alors vous l’emportez dans votre valise) et pour le support, rien de mieux qu’un morceau de bois flotté ou une branche trouvé lors de vos balades. Libre à vous d’ajouter ensuite des coquillages, plumes ou fleurs séchées en fonction de ce que vous glanez.

Pour ce premier tissage en macramé, j’ai commencé par faire très simple puisqu’un seul nœud est utilisé. Les coquillages dépareillés et les nœuds lâches donnent un côté bohème au tissage mural. Parfait pour utiliser vos souvenirs de voyages et donner un air de maison de vacances à votre appartement.

Matériel :

  • du fil de coton
  • une branche de bois flotté
  • quelques coquillages
  • masking tape (facultatif)

Étapes :

Préparez 10 fils de coton de 1 mètre chacun. Répartissez-les sur la branche de bois flotté tous les 2 cm. Vous pouvez ajouter une bande de masking tape au dessus des fils pour éviter qu’ils ne se décalent sur la branche.

Faites votre premier nœud plat avec les 4 premiers fils. Un nœud plat se fait en deux temps : il s’agit de deux demi-nœud inversés. Les deux fils du milieu servent de trame et peuvent donc être fixé au plan de travail pour plus de facilité. J’ai déjà utilisé le nœud plat dans mon tutoriel des petits bracelets fruités où vous pouvez retrouver les photos du nœud étape par étape ainsi qu’un schéma explicatif. Reproduisez ce nœud avec les 16 autres fils de ce rang. Vous obtenez en tout 5 nœuds.

 

Pour le deuxième rang, laissez de côté les 2 premiers fils, et commencez les nœuds à partir du fil 3 et 4. Continuez de nouer les fils 4 par 4 pour réaliser en tout 4 nœuds. A la fin du rang, il doit vous rester 2 fils non utilisés.

Commencez le troisième rang en récupérant les 2 fils inutilisés du deuxième rang. Continuez pas nouer les fils 4 par 4 et finissez votre 5ème nœud en utilisant les 2 fils inutilisés du deuxième rang.

Continuez avec la même technique sur les rangs 4, 5, 6, 7 et 8. Commencez la diminution à partir du neuvième rang : au lieu de récupérer les fil 1 et 2 inutilisés du huitième rang, laissez-les pendre. Faites de même avec les 2 fils en bout de rang. Répétez cette opération pour les rangs 10 et 11.

Pour finaliser votre macramé, nouez les fils 2 par 2. Utilisez un nœud simple en prenant les deux fils en même temps. Vous pouvez vous arrêter à cette étape.

Pour pouvoir accrocher votre macramé au mur, enroulez un fil de coton 5 fois autour de l’extrémité du bois flotté et faites un double nœud. Recommencez de l’autre côté.

La dernière étape est celle de la personnalisation ! Pour ma part, j’ai voulu apporter une touche bohème à mon macramé en y ajoutant des coquillages que j’ai simplement fixés avec un double nœud. Vous pouvez aussi ajouter des perles en bois, des plumes, des fleurs séchées….

Votre macramé est prêt à être accroché !

Vous aimerez aussi

6 Commentaires

  • Répondre allmadehere 6 septembre 2017 à 9 h 33 min

    C’est chouette! Cela fait un élément déco très sympa.
    Cela fait des mois que je me dis que je vais me mettre au macramé mais je suis faible et l’appel des aiguilles à tricoter est toujours plus fort que tout… ^^

  • Répondre Lila Sugis 6 septembre 2017 à 14 h 04 min

    J’adore le rendu, c’est très joli. ????

    https://beautymakemyhappiness.blogspot.fr/?m=1

  • Répondre Lila Sugis 6 septembre 2017 à 14 h 04 min

    J’adore le rendu, c’est très joli. ????

    https://beautymakemyhappiness.blogspot.fr/?m=1

  • Répondre Ghannash 6 septembre 2017 à 17 h 05 min

    Très mignon, j’aime beaucoup l’esprit !

  • Répondre Pêche & Eglantine 7 septembre 2017 à 4 h 48 min

    Il est tout simplement superbe !
    C’est vraiment chouette de proposer des DIY relativement simples avec peu de matériel mais dont le rendu est incroyable.
    Penses-tu que cela peut fonctionner avec de la laine fine ou serait-elle trop légère pour tenir si droite ?
    Bisous,
    Pêche
    http://www.pecheneglantine.wordpress.com

    • Répondre Margaux 8 septembre 2017 à 1 h 01 min

      Bonjour Pêche,

      Effectivement je pense que la laine est trop souple pour résister au poids des coquillages. Cela risque d’étirer ton tissage vers le bas. Mais si tu ne mets pas de coquillages, je pense que tu peux le tenter ! De toutes façons c’est vraiment rapide à faire, tu peux toujours essayer 😉

    Ecrire un commentaire